RAEP : Faire le point sur les formations suivies

Lorsqu’on parle de compétences, on aurait tendance à se dire que les formations vont être traitées différemment. Vous constatez d’ailleurs qu’en général, on vous demande de faire un point sur vos formations au tout début de votre dossier. Je vous rappelle que quand on parle de formations, on parle des formations professionnelles mais aussi des formations scolaires et universitaires !

Cette partie est souvent traitée de manière très basique par les candidats. Ils se contentent de mettre une liste des formations suivies. Pas plus, pas moins, avec la jouissance induite du devoir accompli ; « J’ai déjà rempli un tableau ! En plus c’était facile !». 

Pour ma part je vais vous proposer une autre approche qui va viser à un recensement exhaustif de toutes vos formations pour choisir les plus adaptées au concours visé. Car là aussi, il va vous falloir réfléchir un peu à l’attendu du jury.

Imaginons que le concours que vous convoitez est celui qui vous permettra d’intégrer un Institut Régional d’Administration (De préférence celui de Bastia dont je suis issu).  Il me semble que la bonne stratégie va être de montrer au jury que vous avez opté pour une formation permanente durant votre carrière qui vous a permis de monter en compétence durant toutes ces années, il n’y aura donc aucune raison de limiter le nombre des formations suivies.

Maintenant, si vous présentez un examen professionnel très spécifique, sera-t-il opportun de mettre toutes vos formations ? Non bien sûr, vous pencherez plutôt vers celles que vous avez suivi et qui sont étroitement liées à votre activité et donc à l’avancement professionnel visé.

Vous constatez que cette partie sur les formations n’est pas à prendre à la légère et doit faire l’objet d’une vraie réflexion.

Alors, me direz-vous, comment recenser toutes ces journées passées hors de mon bureau et qui m’ont permis, au mieux, d’apprendre des choses et au pire de sortir de mon cadre de travail ? La réponse me parait simple, Excel est l’outil le plus adapté ! D’ailleurs vous verrez que nous l’utiliserons de la même manière pour les emplois tenus.

Passons maintenant à l’inventaire. Pour ce faire, vous ouvrez un tableur Excel vierge que vous allez appeler « formations » et que vous enregistrez immédiatement. S’il y a bien une chose que j’ai retenue de mes formations Excel c’est qu’il faut régulièrement enregistrer son travail !

Nous allons créer un onglet par formation suivie. Cela peut faire beaucoup d’onglets mais ce sera tellement plus pratique.

Nous allons commencer par la formation la plus récente.

Nous allons maintenant renommer les différentes colonnes :

  • Période (dates de la formation)
  • Durée
  • Organisme de formation (Public ou privé)
  • Spécialité (La spécialité de la formation RH, juridique, budgétaire)
  • Intitulé de la formation /Intitulé du titre obtenu
  • Compétences acquises

Vous voyez surement qu’à la différence du tableau qui vous est proposé, j’ai ajouté une colonne compétences acquises. Pourquoi ?

Si vous réfléchissez (encore) 2 minutes, une formation professionnelle n’a-t-elle pas pour vocation de vous donner de nouvelles compétences ? Une formation suivie sur Chorus par exemple, ne vise-t-elle pas à vous permettre d’utiliser ce fabuleux logiciel qui fait la fierté de notre administration ?

Dans notre tableur Excel, nous allons donc nous retrouver avec des formations générales qui n’engendreront pas de compétences (Un Master par exemple) et avec des formations professionnelles qui généreront des compétences.

Par exemple, 3 jours sur la programmation sur Excel permettront de générer les compétences suivantes :

  • Maîtriser la programmation en VBA (Savoir-faire)
  • Réaliser des macro-commandes sur Excel (Savoir-faire)

Immédiatement et avant de commencer ce travail, je vous rappelle qu’une compétence est toujours traduite par un verbe à l’infinitif. Ainsi on n’écrira pas « J’ai appris à gérer un budget pour qu’il soit cohérent et en rapport avec les souhaits de l’ordonnateur » mais « Piloter un budget ». Ça nous facilite grandement la vie non ?

Cette synthétisation à plusieurs vertus. La première, elle vous permet de faire un point très facilement de vos compétences. La deuxième et non des moindre, elle rend votre dossier de RAEP très lisible pour les membres du jury.

Vous venez de finir votre tableur Excel avec vos différentes formations. Vous vous retrouvez avec une quinzaine d’onglets et vous venez de passer un mois à tout recenser, peut être moins pour les chanceux. Ce n’était pas trop compliqué car vous avez passé 30 minutes ou une heure par jour à travailler et ça n’a pas bloqué vos journées de travail.

Nous allons maintenant pouvoir remplir le tableau des formations du dossier. De manière générale il comporte 5 colonnes. Mais il faut rester vigilent, parfois le fonctionnaire recruteur a une bonne idée et en rajoute ou en enlève une.

Cookie Consent Banner by Real Cookie Banner